mardi 9 mai 2017

LES PETITS PLAISIRS # 4

Avec l'arrivée des beaux jours, les petits plaisirs semblent légion: le moindre rayon de soleil, apéro en terrasse, promenade au vert...se transforme en joie intense!

#1

Alors le printemps évidemment est notre plaisir suprême! Même si on aimerait bien qu'il s'installe un peu mieux quand même parce qu'on voudrait bien les remiser à la cave les manteaux d'hiver...Mais y'a pas à dire, les fleurs aux arbres, les oiseaux qui chantent, les rayons de soleil...ça nous met du baume au coeur.

#2


Netflix, c'est à la fois un grand plaisir et très dangereux! Dangereux parce qu'il est difficile de ne pas devenir accro tant l'offre y est alléchante! A voir absolument, la série LOVE qui traite de la rencontre amoureuse et des trentenaires avec tant de modernité et d'authenticité...Une pure merveille!


#3

Partir en famille. On n'a pas beaucoup l'occasion de partir au grand complet, tous les frères et soeurs réunis, mais quand c'est le cas (et ce fut le cas récemment pour un séjour idyllique à Ibiza) et bien ça en vaut la peine! Quel bonheur d'agir et de se livrer sans filtre, de retrouver une complicité qui traverse les années sans encombre et surtout de n'avoir aucune barrière entre nous quelle que soit notre différence d'age: de 18 à 33 ans, on est égaux dans la connerie!


#4

Un déménagement, une installation, c'est crevant et stressant mais c'est aussi terriblement excitant. Christy s'est trouvée un adorable nid douillet qu'elle partage désormais avec son amoureux et, du montage des meubles à l'apéro improvisé à même le parquet, ça a été un chouette moment de partage et surtout le point de départ de plein de jolis souvenirs!


#5


On ne parle pas politique ici, ce n'est pas le lieu, mais on a pris plaisir à manifester à l'entre deux tours contre une possible élection de Marine Le Pen à la tête de notre pays car un tel choix représentait tout le contraire de nos combats quotidiens: la tolérance, le respect, le féminisme, l'humanisme...sans parler de son programme politique et économique surréaliste. Après le choc de 2002, l'arrivée du FN au second tour des élections en 2017 n'a semblé heurter personne, tant nous étions blasés, par avance désabusés et conscients que ce parti ferait un bon score. A nous de faire en sorte que ce ne soit plus le cas dans 5 ans. Ne perdons pas le gout de nous indigner!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Par ici les petits mots:)